• Les Néhuphars ...

     

    les Nénuphars

    L'étang dont le soleil chauffe la somnolence

    Est fleuri, ce matin, de beaux nénuphars blancs ;

    Les uns, sortis de l'eau, se dressent tout tremblants,

    Et dans l'air parfumé leur tige se balance.

    D'autres n'ont encor pu fièrement émerger :

    Mais leur fleur vient sourire à la surface lisse.

    On les voit remuer doucement et nager :

    L'eau frissonnante affleure aux bords de leur calice.

    Edmond Rostand

      Clic pour vérifier

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Les Tournesols

     

    Les Tournesols de Provence

    Ils sont dorés et gras, et ce sont les enfants

    De l’union du Soleil avec dame la Terre.

    Il leur a dispensé un peu de sa lumière

    En les créant ainsi il y a fort longtemps.

    Car l’astre trop distrait a un jour répandu

    Quelques rayons ici.

    Mais au lieu de brûler La terre provençale, ils y ont fructifié

    En grosses fleurs dressées, costaudes et bien drues.

    Ce sont les tournesols, ce merveilleux cadeau

    D’origine céleste et de divine essence.

    Et c’est en pivotant tous dans le même sens

    Qu’ils adorent leur père sans lui tourner le dos.

     

      Vette de Fonclar 

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     
     

    Muse de no campagne

     

    Bluet aux regards d'améthyste,

    Bluet aux yeux de ciel, dis-nous

    Ce qui te fait être si triste ?

    - J'ai vu ses yeux, j'en suis jaloux.

    Et toi, simple églantine rose,

    Payse aux lèvres de carmin,

    Pourquoi sembles-tu si morose ?

    - Je suis jalouse de son teint.

    Toi, beau lys, qu'en dis-tu ?

    - Que n'ai-je

    Le fin velouté, la blancheur, La fraîcheur d'aurore et de neige

    De sa diaphane blondeur !

    Je comprends votre jalousie,

    Ô fleurs, c'est qu'hier, en ces lieux,

    Dans sa robe de fantaisie

    La Muse a passé sous vos yeux.

     

    Nérée Beauchemin.

     

     

     
    Clic pour vérifier

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    La Rose Rouge ! 

     

    LA ROSE ROUGE

    Toi, rose rouge, on t'a semée

    On t'a regardée grandir, sans te toucher

    On t'a aimée en prenant soin de toi

    Mais un jour, on t'a cueillie pour l'amour

    On t'a vendue, on t'a donnée

    Toi petite rose, qui est arrivée

    Par hasard au milieu de ma soirée

    On t'a admirée, j'ai pris soin de toi

    Toi à qui j'ai donné de l'amour

    Toi à qui j'ai parlé...

    Pour que tu restes le plus longtemps

    Pour que toi seule emporte mes secrets

    Toi, rose rouge, pleine d'amour

    Pour moi, tu ne mourras pas dans mon cœur

    Toi ma seule amie de ces jours sans amour

    Tu es ma préférée et je t'aime éternellement

     

     

     

    Clic pour vérifier

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Le chant d’une fleur

    Avez-vous un jour entendu le chant d’une fleur ?

    Celui d’une rose, un matin ensoleillé

    Aucun mot ne peut décrire cette douceur

    Un chant magique, hymen de beauté

    Une tendre voix chantant le bonheur

    Pleure encore les enfants oubliés

    En parlant vibre nos cœurs

    Ébloui par son immense bonté

    A toi belle rose, mon ange sauveur

    Toi qui m’as toujours aidé

    A adoucir ma vie, à effacer mes peurs

    Que dieu garde notre amitié

    Et si un jour cesse ton cœur

    Ça sera sans doute ma calamité

    Ma belle rose, mon ange chanteur

    Un être adoré qui règne ma pensé

     

    Tahar Hamida

     Clic pour vérifier

    Clic pour vérifier 8 commentaires

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique