•  

     

     

    Clic pour vérifier
    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     Clic pour vérifier

    Pin It

    2 commentaires

  • 1 commentaire
  •  

     

      Mon amour, ma rose !

    Mon amour, ma rose  

     

    Que ce soit le jour ou la nuit

    Que ce soit la chaleur ou la pluie

    Je t’offre mon poème et ma prose

    Uniquement, à toi ma rose

    Ma chère rose de toutes les roses

    Dans mon cœur tu te poses

    Ta vie c’est mon nid

    Ca suffit que tu souries,

    Que ce soit le jour ou la nuit

    Que ce soit la chaleur ou la pluie

    Tu es la rose de mon jardin

    Je t’arrose avec mes mains

    Je te mets dans mon cœur

    Je te couronne de toutes les fleurs

    Tu es ma prose et ma rose

    Au creux de mon cœur tu te poses;

    Que ce soit le jour ou la nuit

    Que ce soit la chaleur ou la pluie

    Tu es ma rose qui éclos

    Dans mes veines et mon sang

    Tu es princesse de toutes les roses

    Tu es ma vie et ma raison

    Tu t’envoles et tu te poses

    Comme le papillon qui se repose

      Clic pour vérifier

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

      Les Souvenirs

    LES SOUVENIRS

    Il est des mots et des images qui restent gravées à jamais

    Comme un album de souvenir, dans ma mémoire ils sont stockés.

    Certains évoques des moments tendres,

    D’autres moins doux se font entendre.

    Mais même dans les moments tristesse

    Ce ne sont plus des mots qui blessent

    Ils ont perdu leur fils tranchants

    Ils ne font plus souffrir autant

      Sans doute ai-je assimilé

    Toutes ces choses qui font pleurer

    Et dans le livre de ma vie

    Que je feuillette quand vient la nuit

    Je me surprends à constater

    Les moments sombres sont fanés

    Ils déambulent dans mes pensées

    Noyés dans un brouillard épais.

    Alors que les moments bonheur

    Eux, ont su garder leur splendeur

    Je peux sentir encore la joie

    Que j’éprouvais ces moments là

    Alors que les douleurs vilaines

    Passent par là et puis s’éteignent.

    C’est un peu comme les nuages

    Qui passent sans qu’il y ait l’orage.

    Ils restent des pages vierges à mon livre

    Où j’y mettrais les moments à vivre

    Et je sais parce que j’ai appris

    Au fil des jours et de ma vie

    Que les épreuves qui m’attendent

    Viendront aux pages se suspendrent

    Et que mes heures de bonheur

    Y mettrons leur touche de couleur.

    Bien plus tard quand je serai vieille

    Ce livre sera ma merveille

    Je pourrai venir y relire

    Les pleurs de ma vie, et les rires

    Avec un air mélancolie,

    Je penserai à ses soucis

    Mais avec une grande sagesse

    Je savourerai ma vieillesse.

    Oh oui les peines font grandir

    Et font parties des souvenirs

    Parce que la vie est ainsi faite

    De belle victoires et défaites.

    Gourmande

    *

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique