• LES OISEAUX DU SOUCI

    Pluie de plumes plumes de pluie

    Celle qui vous aimait n'est plus

    Que me voulez-vous oiseaux

    Plumes de pluie pluie de plumes

    Depuis que tu n'es plus je ne sais plus

    Je ne sais plus où j'en suis

    Pluie de plumes plumes de pluie

    Je ne sais plus que faire

    Suaire de pluie pluie de suie

    Est-ce possible que jamais plus

    Plumes de suie...

    Allez ouste dehors hirondelles

    Quittez vos nids...

    Hein ? Quoi ?

    Ce n'est pas la saison des voyages ?...

    Je m'en moque sortez de cette chambre hirondelles du matin

    Hirondelles du soir partez...

    Où ? Hein ?

    Alors restez c'est moi qui m'en irai...

    Plumes de suie suie de plumes

    je m'en irai nulle part et puis un peu partout

    Restez ici oiseaux du désespoir

    Restez ici... Faites comme chez vous.

     

     Cadre Manola

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    L'Artiste Peintre


    Doué de l'art d'enluminer et créer des mirages
    Le peintre est cet artiste qui pose sur la toile
    Aidé de ses pinceaux d'une palette de couleurs
    Sa vision personnelle du monde et des étoiles

    Ils sont tels aux poètes exposant leurs valeurs
    De pensées idéales parfois imaginaires
    Pour les néophytes et comme eux leurs images
    Font l'objet de critiques et de moult commentaires

    Par un matin d'été à l'ombre d'une treille
    Etait là assis sur un vieux tabouret
    Un peintre campagnard d'un antique béret
    Coiffé et paré d'une bure bariolée défraichie au soleil

    Enduite du crépi tachée depuis longtemps
    Et de sueur colorée par le temps
    Il peignait une toile placée sur chevalet
    Il était je l'ai su tardivement né sourd et muet

    Et son don venu du ciel de peindre à souhait
    Le comblait d'allégresse et de profonde paix
    Et le soir d'une bienfaisante douche
    D'un repas copieux et la nuit d'une modeste couche

    Clic pour vérifier

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

     

    Un moment de silence qu'on t'accorde une pensée

    Qu'on te donne une étoile et une douce rosée

    Tu as fais une empreinte sur la ligne du temps

    Une marque indélébile de 92 printemps

    Le bleu de tes yeux est un grand ciel d'été

    J'espère que les anges t'ont donné la main 

    Qu'ils t'ont donné courage tout au bout du chemin

    Retourne-toi juste une fois charmante petite Marguerite

    Contemple tes joies, bonheurs et périls

    Le meilleur reste à venir et que la fête commence

    La haut dans les Cieux, entre et fait la révérence

    Puisses-tu trouver la paix dans ton jardin fleuri

    Que ton rire contagieux te suive au Paradis

    Avec plein de tendresse il nous reste à te dire

    Que jamais on ne t'oubliera...

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     Quête

     

    Quête

      J’ai faim d’un moment d’attention m’ouvrant un horizon que je mendie sans fin.

    J’ai faim de ce regard d’autrui m’offrant comme un crédit lorsque tout tourne à rien

    J’ai faim J’ai faim et je m’emplis d’un rêve inaccompli.

    Mon espoir est-il vain ?

    J’ai faim Et ma faim ne s’apaise.

    Et mon air très à l’aise ne me trahira point.

    Esther Granek

     

     Clic pour vérifier

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     Visite !!!!

     

    Me voilà revenue au près de toi, avec un seul désir

    Te voir et t’embrasser.

    Rêve enfin réalisé, te tenir dans mes bras.

    Intimes moments rares et précieux.

    Écouter les souvenirs lointains.

    T’aider à te souvenir des plus proches.

    Gouter l’instant présent, sans penser au lendemain.

    Ne pas pleurer, sourire et même rire.

    Sentir la joie que tu à de me voir.

    Être la fille chérie que tu n’a pas oubliée.

    On ne sait, pour combien de temps encore.

    Mais le plus important, est-ce moment présent.

    Où je suis avec toi !

    Hélas il m’a fallu repartir.

    Moment temps redouté ou tu as compris que je partais.

    Tu m’as demandé de rester.

    Mon cœur s’est déchiré et le tien aussi, j’en suis sure.

    Surtout retenir ses larmes et te faire le plus beau soutire.

    Mais une fois partit, j’ai laissé couler mes larmes.

    Pour laver mon chagrin.

    Une partie de mon cour est resté avec toi.

    Le plus important, c’est de garder dans son cœur

    Ce beau moment, ou tu ma dis

    « Tu est ma fille chérie »

     Clic pour vérifier

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique